Vendredi 31 janvier 5 31 /01 /Jan 15:36

Le cadeau de mariage 6

 

Un silence pesant suit l’éjaculation. Justine a la bouche plein et ne peut prononcer le moindre mot, Bruno a les bourses vides et il semble lessivé. Il a une main sur la table et une autre sur l’épaule de ma femme pour garder l’équilibre. Je suis pétrifié à l’idée que le grincement d’une planche puisse trahir ma présence. L’écho de la noce plane à nouveau dans la cave. J’entends le DJ qui lance « les démons de minuit », grand moment disco des années 80, et je ne peux m’empêcher de faire le rapprochement avec nos démons à nous, qui ont poussé ma toute nouvelle épouse dans les bras d’un amant.

012.jpg

Après ces instants qui me paraissent une éternité, Justine se relève et fait un pas sur le côté pour s’écarter de la silhouette massive de Bruno. Elle m’apparaît enfin dans toute sa perverse splendeur. Elle en a encore plein la bouche, je le vois à ses joues gonflées. Elle est comme ces hamsters qui font des réserves de nourriture dans leurs bajoues, mais elle, c’est du jus de couille qu’elle garde en bouche. Elle regarde dans ma direction en souriant et m’adresse un clin d’œil complice pendant que Bruno remonte son pantalon. Elle fait un pas vers ma cachette, puis un autre, langoureuse, l’air détaché, et je crève de trouille à l’idée qu’elle ouvre d’un coup la porte de l’armoire. Je ne supporterai pas qu’elle révèle ma présence, l’humiliation serait insupportable. Heureusement, elle s’arrête à un mètre du meuble. Elle me fait face, et c’est une émotion intense que de la voir si près sans que Bruno puisse deviner ma présence. Elle a chaud, elle a de belles rougeurs, et son regard bleu-gris pétille d’excitation. Elle approche encore et mon pouls s’accélère. Cette fois, elle va ouvrir la porte du bahut. Elle se penche en direction des trous qu’elle a elle-même forés et ouvre grand la bouche pour me révéler le sperme de Bruno qu’elle n’a toujours pas avalé. Elle fait des gargouillis avec son foutre, comme s’il s’agissait d’un bain de bouche, puis entreprend sous mes yeux de déglutir lentement et d’avaler le jus en faisant mine de se régaler. A la fin, elle se pourlèche les babines et lève les yeux au ciel… Heureusement qu’elle tourne le dos à Bruno, car derrière elle, je le vois qui lui lance un regard circonspect.

 

- Ca ne va pas ?

 

- Si, si, très bien, répond elle en se retournant. J’ai juste besoin d’être seule, tu comprends.

 

- Oui, bien sûr, répond il, heureux de pouvoir fuir aussitôt l’acte accompli. Il finit de boucler sa ceinture et se dirige vers les escaliers. Mais avant de poser le pied sur la première marche, il se retourne, le visage rongé de remords. Tu ne regrettes pas j’espère ?

 

- C’était très bien, je ne regrette rien, répond Justine en redescendant sa robe le long de ses hanches. Attends, je veux te donner quelque chose. Elle pose les mains sur la sa cuisse au niveau de la jarretière et la fait glisser délicatement le long de sa jambe. Tiens, un souvenir en gage de ma reconnaissance, dit elle en lui tendant le petit bout de dentelles. Comme ça, tu es sûr que je ne regrette pas.

 

Bruno s’en saisit, ému, et répond avec une douceur que je ne lui connaissais pas.

 

- Merci, ça me touche, vraiment. T’es une chic fille, Justine. Je te souhaite beaucoup de bonheur.

 

Il dépose un baiser sur sa joue et tourne les talons. Justine l’interpelle avant qu’il ne disparaisse.

 

- Je compte évidemment sur ta discrétion.

 

Je l’entends répondre « évidemment » puis la porte grince sur ses gonds : ça y est, mon salopard de beau frère est parti, il peut rejoindre ma chère sœur, les couilles vides et l’haleine encore chargée de la chatte de ma femme.

Je pousse la porte de l’armoire, tout courbaturé mais toujours aussi excité. Justine se retourne vers moi et approche, toute fière d’avoir pris son pied sous mes yeux. Ses escarpins claquent sur le sol et lui donne la démarche d’une lionne. Elle est ma lionne, et elle va me dévorer, elle en a la force et le pouvoir.

 

- Alors mon chéri, ça t’a plu ?

 

- C’était… J’essaie de relativiser l’importance de ce que je viens de voir en cherchant mes mots. …Un spectacle pas commun, dis-je en ayant l’air décontracté.

 

 Je veux dissimuler mon humiliation et mon état d’excitation, avoir l’air posé, la tête froide, tout ce que je ne suis pas à cet instant précis.

 

- Ah oui ? relève-t-elle, malicieuse, pas commun ? C’est tout ?

 

Ses yeux se portent sur la bosse que forme mon érection. Elle comprend tout de suite que je cherche à minimiser mon état d’excitation.

 

- Et ça c’est quoi ? dit elle en posant la main sur mon entrejambe.

 013.jpg

Oula, il ne faut pas qu’elle s’attarde sur ma bite, car il ne lui manque pas grand-chose pour qu’elle crache la purée. Je sursaute à son contact, comme ayant reçu une décharge électrique, puis j’essaie d’échapper à son étreinte. Mais elle me saisit les couilles et de sa main libre me tient fermement la nuque.

 

- Eh bien mon chéri, qu’est-ce que je sens là, entre tes jambes ? N’est-ce pas une bite bien dure ?

 

Je réponds du bout des lèvres en essayant de repousser ses avances.

 

- Si. Arrête ça s’il te plaît.

 

- Ose dire que ça ne te plaît pas, répond elle en accentuant la pression sur mes couilles.

 

Putain, si elle n’arrête pas tout de suite, je vais mouiller mon calbute.

Par Charles et Déborah - Publié dans : 7. Le mariage d'un cocu - Communauté : Dominatrice BDSM
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • : Cocu-soumis
  • : 11/02/2009
  • :
  • : Une relation basée sur la domination totale de madame sur son époux, et l'acceptation de celui-ci à voir sa femme diriger le couple... l'acceptation aussi que sa femme le trompe sans vergogne... l'acceptation, donc, d'être cocu et soumis !!!
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil

Recherche

Calendrier

Février 2017
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28          
<< < > >>

Images Aléatoires

  • 09.jpg
  • 251HOT03.jpg
  • 01.jpg
  • 12.jpg
  • 03b.jpg
  • 12b.jpg
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés