Vendredi 8 novembre 5 08 /11 /Nov 14:55
 
 
 
 
La mère de la mariée
 
 
 
          A ce stade du récit, il est temps pour moi d’apporter quelques éclaircissements. Etant donné le drôle de couple que nous formons désormais, mon cher mari, vous l’aurez compris ne pourra pas être témoin de toutes les turpitudes de notre couple, et quand je dis couple, je pense à mes turpitudes bien sûr. Pour lui, ce sera ceinture. D’un commun accord, nous avons donc décidé que je prendrai la plume à mon tour pour donner mon éclairage sur certaines parties de notre vie, inaccessible pour lui. Nous nous sommes mariés à cette seule condition de ne rien nous cacher. Mes sentiments, mes états d’âme, mes plaisirs extra-conjugaux, je veux tout relater, ne rien vous cacher. Permettez que cette première intervention prenne la forme d’un flash back. Un petit retour dans le passé pour raconter comment j’ai accepté d’épouser mon cher époux…
 
 
 
***
 
 
 
                     Je suis excitée par tous les préparatifs de ma mise en scène et passe ma journée au bureau à peaufiner mon scénario. Je dois absolument lui faire partager mon excitation, faire oublier la question posée la veille au soir et restée sans réponse.
 
 
 
- Justine, souhaites tu devenir ma femme ?
 
 
 
Il m’a demandé en mariage, à genoux, en respectant le protocole et en m’offrant un diamant magnifique. Il m’a prise au dépourvu et je n’ai su que répondre. J’ai fini par dire, plus embarrassée qu’emballée.
 
 
 
- J’avoue que c’est très subit, je ne m’y attendais pas (ce qui était vrai, nous ne sortions ensemble que depuis trois mois). Je suis désolée, la bague est magnifique, j’ai besoin d’un délai de réflexion.
 
 1-copie-1.jpg
 
Pierre a parfaitement dissimulé sa déception, et je vais lui donner ma réponse dans moins d’une heure, juste après le bureau. Ce midi, j’en ai parlé à maman, sa réponse fut limpide.
 
 
 
- Il t’aime, il est ton patron, et il est à la tête d’une fortune considérable. Si tu as des sentiments pour lui, excuse moi de te dire que j’ai eu des réponses plus difficiles à donner dans ma vie.
 
 
 
C’est ma mère tout crachée, directe, sans fioriture, brute de décoffrage. Je sais que j’ai moi aussi hérité de ce caractère. Je ne m’embarrasse donc pas de fausse pudeur pour lui révéler le fond de ma pensée, et l’objet de mon hésitation.
 
 
 
- Je l’aime, ça oui, j’en suis sûre. Mais Il a déjà été marié deux fois, et moi-même je me demande, si je peux être la femme d’un seul homme.
 
 
 
- Tu l’aimes et il t’aime, tout le reste n’est que petits arrangements entre couple.
 
 
 
J’ai souri.
 
 
 
- Petits arrangements, comme tu y vas ! Je te parle de fidélité tout de même. Evidemment, toi avec papa, ça t’a jamais dérangé d’aller voir ailleurs.
 
 
 
- Dois-je y relever une pointe de condamnation ?
 
 
 
- Non, ça vous regarde, ce sont vos affaires.
 
 
 
- Exactement. Ce sont nos affaires. Sache pour ta gouverne, ma petite fille, que ton père savait à quoi s‘attendre en m’épousant. C’est ce que j’appelle « les petits arrangements entre couples ».  Si pour toi, il est essentiel de garder cette liberté dans le couple, et qu’il est pour toi tout aussi essentiel de ne pas lui dissimuler cette part de ta personnalité, alors dis lui. La balle sera alors dans son camp. Soit il t’accepte comme tu es, soit il vaut mieux que tu renonces à te marier.
 
 2-copie-1.jpg
 
Ma mère a toujours été de bon conseil. J’ai donc décidé de jouer franc jeu avec Pierre, lui révéler mon « moi intime », lui confier mes doutes, mes craintes et peut être aussi mes fantasmes, cela dépendra de la tournure des événements. Mais je lui réserve une telle soirée que je ne l’imagine pas repousser mes avances et refuser le contrat de mariage que je m’apprête à lui soumettre.
 
 
 
 
 
Par Charles et Déborah - Publié dans : 7. Le mariage d'un cocu
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • : Cocu-soumis
  • : 11/02/2009
  • :
  • : Une relation basée sur la domination totale de madame sur son époux, et l'acceptation de celui-ci à voir sa femme diriger le couple... l'acceptation aussi que sa femme le trompe sans vergogne... l'acceptation, donc, d'être cocu et soumis !!!
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil

Recherche

Calendrier

Mai 2017
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>

Images Aléatoires

  • 11b.jpg
  • 07.jpg
  • 03b.jpg
  • 251HOT04.jpg
  • 13.jpg
  • 07b.jpg
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés